Automne 2017
J'observe un homme en qui je crois reconnaître Maurice Ravel. Dans la première partie du rêve, des silhouettes se pressent dans mon périmètre immédiat, une clameur et de grands bruits se font entendre plus bas dans la pénombre de la plage, de gros objets (peut-être des voitures) tombent dans l’eau, des cris. Maurice Ravel, oui. Je le regarde, regrettant de n'être pas à ses côtés. Je lui adresse d'absurdes petits signes (jugés comme tels sur l'instant)... Plus tard, je suis contre lui, si près que nos têtes se touchent. Il me demande : "Votre mère est américaine ?" Par cette question, je sais obscurément que la sienne ne l’est pas, et que cela suscite en lui une certaine tristesse… 

.

.

Copyright © denis-fremond.com "Tous droits réservés" Conception, Réalisation et Promotion : 2AD informatique